mercredi 26 juillet 2017

Pêle-mêle : Juin-juillet 2017

Juin et juillet ont passé et passent à la vitesse de la lumière... Avec toujours en vue, comme une promesse, notre départ en Guadeloupe. Plus qu'une semaine !
Tous les membres de la famille ont eu leurs petites échéances de fin d'année et, ma foi, nous sommes fatigués mais IMPATIENTS !

* Il y a déjà trois semaines, c'était déjà le dernier jour d'école pour la Boubou. Derniers jours en maternelle... Nous avons dit au revoir à une instit super, tellement souriante et pêchue qu'elle va beaucoup nous manquer. Nous l'avons outrageusement gâtée !
Avant de partir en vacances avec son papa, ma Boubou a fait le plein de câlins et a dit adieu à Sansa et Shaé, nos deux petits chatons en famille d'accueil.
Grâce à la magie de WhatsApp (et ses appels vidéos gratos), j'ai eu de ses nouvelles et l'ai découverte bronzée, encore plus blond (merci le soleil) et fatiguée. Pour la première fois depuis 4 ans, elle a fondu en larmes et j'ai dû ravaler les miennes pour la calmer. Nous la retrouverons très très bientôt pour un saut de puce direction Orly !


Ceci est un activateur d'ovulation, prenez garde !
* Mon Grand, mon garçon... Notre complicité retrouvée me fait un bien fou, vous n'imaginez pas à quel point. Il a eu un très court passage à vide dû à ses notes de français : 11 à l'écrit et 12 à l'oral alors qu'il pensait avoir cartonné. La pilule a été dure à avaler. Son 15 en sciences (il passe cette épreuve aussi cette année) et les 20 points d'avance n'ont rien changé. 
Après plusieurs déconvenues, il a finalement trouvé un petit boulot grâce au père de Chéri-chéri. Si vous croisez un grand métis dans les rues de Courbevoie, en train de coller des étiquettes sur les horodateurs, n'hésitez pas à le saluer ! Il fera son grand retour chez nous vendredi pour la mission bagage et ménage (il est ravi) avant le grand départ.

* Après bien des péripéties, j'ai repris la route avec Petite Fleur pour aller récupérer les papiers d'identité des filles. Il a fait moins chaud cette fois mais les deux nuits chez Mamie m'ont épuisée. Petite Fleur ne supportant que très peu de temps son lit parapluie, j'ai dû la prendre avec moi. Quel est le souci me direz-vous ? Les lits à la campagne sont de vieux nanars de 1,20 mètre de large. Avec un bébé qui aime gigoter et se retourner en dormant, c'était sportif et éreintant. Mais j'ai passé trois jours agréables avec la grand-mère de Chéri-chéri dont je suis de plus en plus proche. J'aime être avec cette femme qui a une mémoire prodigieuse de tout ce qu'elle a vécu, enfant, pendant la guerre... Nous avons papoté, jardiné, calmé le bébé ensemble, du bonheur sous le ciel (un peu gris) angevin.
Youhouuuuuuuu !
* C'est officiel ! J'ai retrouvé du boulot ! Je pourrai y aller à pied et je ne bosserai qu'à mi-temps. Un sacrifice financier qui n'en est pas un puisque j'aurai du temps pour travailler de la maison (et donc avoir un complément de salaire) et du temps pour mes enfants. Du temps aussi pour préparer et passer un concours qui me tient à cœur... 

* Et Petite Fleur alors ? Elle pousse, elle pousse. 5 mois, 6 petits kilos. C'est mon enfant la plus tonique : à trois mois elle se retournait déjà et maintenant on la retrouve en travers ou en sens inverse dans son lit. De quoi faire taire tout le monde : elle dort sur le ventre et c'est elle qui désormais choisit sa position.
J'ai visité deux crèches en vue de ma prise de poste (dont la date n'est pas fixée). La première est privée et (très) chère. Comme c'est une micro-crèche, donc nous aurions droit à une aide de la CAF mais la part à notre charge reste très élevée... Le fait que les repas des enfants soient des plats préparés TOUS LES JOURS a mis fin à ma réflexion. Je ne juge pas et je n'ai rien contre en dépannage mais des Blédichef tous les jours et bien...NON.
La seconde est une crèche parentale à laquelle nous n'étions pas éligible car elle n'est pas dans notre commune... c'était mal connaître ma persévérance ! Nous avons assisté à une réunion d'information qui nous a séduits. Des repas préparés chaque jour à partir de produits frais, un espace extérieur, une petite structure de 16 berceaux (8 grands et 8 bébés)... Hier, j'ai été reçue par la responsable et cette semaine sera décisive puisque nous sommes deux familles encore en lice pour une seule place. S'il vous plait, croisez les doigts pour nous. Le seul point noir : la responsable n'a pas été très enthousiaste quand j'ai demandé à apporter mon lait... Je vous tiens au courant (sinon vous avez la page facebook du blog où je papote parfois !).
Bribe de sommeil angevin...
 

* Je prépare la diversification de Petite Fleur. J'ai acheté plein de légumes bio lors de mon séjour à Angers (c'est tellement moins cher en Province !) et j'ai congelé plein de bonnes purées. On commencera en Guadeloupe tranquillement mais ce timing m'effraie un peu... En 2012, la Boubou avait un an pendant notre voyage et elle n'a RIEN mangé d'autre les tétées durant les 17 jours de notre séjour. La chaleur ? Le décalage horaire ? Je n'en sais rien, mais elle n'a pas perdu de poids et se portait comme un charme. Si c'est également le cas pour Petite Fleur, nous irons à son rythme et on commencera en septembre !
Grâce aux ventes privées, j'ai acheté plein de contenants en verre qui feront office de petits pots et sont plus adaptées pour les passages au micro-onde.
En vert des boites Luminarc, le reste, Glasslock
Plus qu'une semaine et nous serons enfin en vacances. ✈✈✈ Je vous ai dit qu'on partait en Guadeloupe ? En famille, tous ensemble !

Mes Trois Fantastiques ♥

2 commentaires:

  1. Coucou
    Un billet qui file la banane ! Ces dessins sont superbes <3, qui en est l'auteur(e) ???
    je croise pour la crèche !
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Poulette ! Les dessins... Des photos de l'iPhone avec des filtres de l'appli prisma !! C'est top, il faut juste trouver la bonne combinaison Photo/filtre qui va avec. Il y a des effets peinture, manga etc...

      Supprimer