mercredi 31 mai 2017

Perdre du poids avec la méthode LSDP

Avant que Petite Fleur se pointe dans mon utérus, j'avais déjà pas mal de kilos à perdre. De 2015 à 2016, j'ai un peu, beaucoup grossi. La fin d'un CDD super génial qui me faisait bouger partout et qui m'empêchait de grignoter a fait grimper le chiffre sur la balance.
Je m'étais dit "je perds 10 kilos avant d'avoir un bébé, comme ça j'en prends 10 et je les reperds direct". Ahahahaha (rire hystérique).
En, vrai, j'en avais 15 (que je juge) de trop. Ouais. Enceinte, j'ai pris 10 kilos et j'en ai perdu 3 (à cause du régime du diabète gestationnel), donc 7. Ça commençait à faire beaucoup...
Après l'accouchement, j'ai eu à nouveau le droit de manger sucré. Trois heures après le premier cri de ma fille, je mordais dans le meilleur Paris-Brest que j'ai jamais mangé. Le sucre m'avait manqué et je me suis bien trop rattrapée.
Mon bébé n'a que trois mois, il est certainement un peu tôt pour parler de régime mais je sens bien que mon corps va mieux et que je suis prête à entamer ma perte de poids. J'en ai besoin et surtout je suis prête.

La méthode LSDP
Mon amie Poulette (c'est son vrai prénom, oui oui oui) m'a parlé de l'application pour smartphone LSDP "Le Secret du Poids". Poulette, qui avait déjà un look et une pêche d'enfer a réussi à perdre ce qu'elle voulait (je dis ce qu'elle voulait parce que c'est une question de feeling et/ou de santé le poids non ?) et ses photos avant/après m'ont bluffée. 

Ça m'a motivée parce que c'est un rééquilibrage alimentaire sans privation. Il ne faut pas pour autant faire n'importe quoi ! Mais on a le droit de manger du chocolat, de se faire un petit écart junk food, de manger du pain, une viennoiserie au petit dej... 
C'est fait pour moi parce que je me connais : si je me sens frustrée, je ne tiendrai pas une semaine ! J'ai téléchargé l'appli et je me suis lancée lundi 22 mai. J'ai d'abord entré le nombre de kilos à perdre pour que l'appli calcule la dette (en multipliant le nombre de kilos par 7000 calories - et ouais). Mon amie A. qui a commencé en même temps que moi, a commencé par renseigner 5 kilos à perdre, pour que ça paraisse moins long. Moi j'y suis allée franco en indiquant tout ! Je pars donc avec une "dette" très très conséquente.
La règle est simple et basée sur l'apport calorique de la journée : 1800 calories de "budget" pour une femme. Chaque jour, j'ai donc 1800 calories à dépenser, en les répartissant dans mes repas de la journée.
Si je "dépense" mes 1800 calories pile poil, je ne grossis pas et je ne maigris pas non plus. Si je dépense plus, je grossis ; si je dépense moins, je maigris. Comme pour le budget mensuel des courses, à vous de choisir, équilibrer, dépasser, économiser ! 
Si à la fin de la journée, j'ai dépensé 1600 calories, j'ai donc économisé 200 calories.
Si j'ai dépensé 2400 calories, ça fait donc 600 calories de dette en plus. A moi de rééquilibrer le lendemain ou à un autre moment de la semaine. 

L'application
Disponible gratuitement sur iOS et Android, l'application est intuitive avec un look girly (ou pas si vous êtes un homme, les couleurs ne sont pas les mêmes). Il faut bien la parcourir avant de commencer parce que c'est une mine de recettes et les aliments pré-enregistrés sont nombreux et faciles à trouver si on passe par les catégories (pratique quand on va manger des sushis - catégorie Japonais).
Le petit personnage en bas à droite rythme les journées par des petits messages sympa et tire la sonnette d'alarme si besoin. On y retrouve aussi un rappel en textes et en images de l'application et de ses principes.

Ses avantages : elle est complètement gratuite, très très intuitive et simple d'utilisation. Il y a des centaines d'aliments enregistrés avec leurs portions (que vous pouvez modifier suivant la quantité).
J'utilise les aliments enregistrés basiques (yaourt nature, œuf, sucre, miel, huile) mais pour le reste, j'ai crée beaucoup d'aliments en renseignant leur apport calorique (pour 100 grammes, indiqué sur les paquets) et en y ajoutant une photo. 
Vous pouvez aussi rentrer des recettes maison - parfait pour moi qui ne mange aucun plat cuisiné.
Si comme moi, vous êtes très "scolaire", l'appli est faite pour vous. J'ai besoin d'un cadre et l'appli me donne ce cadre.
Ses inconvénients : Si vous oubliez d'entrer les aliments d'une journée, vous ne pouvez pas (pour l'instant) revenir en arrière. Il vous faudra les renseigner sur la journée d'après, ce qui rend faux et élevé le calcul journalier, mais rétablira l'apport hebdomadaire.
J'aurais aimé également qu'il y ai un "compte" personnalisé pour pouvoir accéder à ma dette depuis n'importe quel smartphone ou tablette. Si je change de téléphone, je perdrai mes infos (aliments, poids de départ), c'est dommage.
Mais sur le site du Secret du Poids, la créatrice nous informe que l'appli va s'améliorer et ça c'est une bonne nouvelle compte tenu de son succès.

Parce que la salade, c'est pas que de la salade !
Au quotidien
Je n'ai évidemment qu'une semaine de recul, mais je compte bien revenir vous en parler régulièrement. Cette première semaine s'est relativement bien passée. Je n'ai pas eu la sensation de manger moins, vraiment. La seule chose qui m'a parue difficile les trois premiers jours est de ne pas grignoter. Notez bien que vous pouvez le faire, en renseignant toujours dans l'application, ce que vous mangez. Mais en ce qui me concerne, c'est mon gros point faible : si je commence un paquet de quelque chose, il y a de grandes chances que je le finisse ! Donc j'arrête le grignotage (sans renoncer à des pâtisseries de temps en temps parce que perdre du poids ne veut pas dire se priver).
J'ai tendance à faire de l'excès de zèle et à peser et analyser un peu trop ce que je manque quand je suis à la maison... Le dîner de samedi soir chez les beaux-parents m'a permis de lâcher prise. Bien sûr, j'ai noté sur les Notes de mon Iphone ce que j'avais mangé (avec le barbecue, c'est vraiment pas difficile) pour pouvoir tout rentrer dans l'appli ensuite (attention, avant minuit !), mais il y avait forcément des choses que je ne pouvais pas quantifier en terme de poids et de calories et qui n'avaient pas d'équivalents dans les aliments proposés. J'ai donc fait comme j'ai pu. Je ne me suis pas gavée, j'ai évité de me resservir dix fois et j'ai pris du dessert !
Et enfin, je retrouve le plaisir de petits déjeuners variés et sains. Je ne mange jamais la même chose le matin et toujours super équilibré (comme quoi, je peux le faire !).
Glaces, McDo, Starbucks, pâtisseries, japonais... On trouve tout !
Et alors ? Ça donne quoi ?
Ça donne... - 2,2 kilos perdus en une semaine. Les kilos ça ne veut rien dire (et quand tu as beaucoup à perdre, tu perds très vite), la méthode précise bien de se fier à la dette (la dette descend moins vite que les kilos et c'est normal), mais ça motive quand même. Le fait de ne plus ou peu grignoter y est pour beaucoup aussi évidemment. L'application m'aide beaucoup pour ça, dans le sens où je me demande deux fois si vraiment j'ai envie de manger DEUX morceaux de mon super gâteau coco-citron qui, à coup sûr va exploser mon budget.
J'arrive à me contrôler en ne mangeant qu'une seule part au dessert pour pouvoir en remanger une le soir. Je mange en conscience, je crois que ça change pas mal de choses.
Pareil en cas de repas trop copieux le midi, je me régule sur le soir et jusqu'ici je n'ai pas dépassé les 1800 calories par jour.
Alors, je continue... Au moins jusqu'à notre départ en Guadeloupe et même pendant mes vacances. La chaleur et la façon dont je me nourris la bas (fruits et poisson, par contre attention aux riz et aux légumes racines) vont m'aider un peu je pense.

Voilà, à très vite pour d'autres petits kilos perdus j'espère ! Je devrais recevoir très bientôt le livre de la méthode qui viendra un peu éclairer mes zones d'ombre et me donner d'autres tuyaux !

3 commentaires:

  1. POulette c'est une championne! Et toi aussi vu que t'as déjà tenu 1 semaine! Moi, j'ai déjà essayé plusieurs fois mais je ne tiens pas 3 j. ça me gonfle vite d'entrer chaque aliment, d'estimer...
    mais bon va falloir que je me prenne en main aussi. Je cours bcp moins et donc....

    bon courage Nanette et Bravo pour cette 1ere semaine!

    RépondreSupprimer
  2. je te confirme, c'est une méthode faisable et efficace ! bon courage

    RépondreSupprimer
  3. Poulette Dodue (mais moins)1 juin 2017 à 15:30

    Yeah !!!
    Tu peux être fière, le plus dur c'est le démarrage.
    Merci pour tes gentils mots qui me touchent <3. Je n'ai pas encore atteins mon objectif final mais je suis en trèèès bonne voie (-42kg au compteur à ce jour).
    Bien joué Nanette

    RépondreSupprimer