jeudi 20 juin 2013

Busty Week #5 : "C'est le livreur !"

r-upsQuand on a discuté pour la première fois de la Busty Week avec PapaCube, il m'a reparlé d'un billet qu'il avait bien aimé. Bon, moi j'ai moyennement aimé cette petite mésaventure qui n'a eu pour seul avantage que de m'inspirer un billet de blog.

J'étais curieuse de voir ce que ça pouvait donner en image... Quelle tête aurait mon livreur ? Et moi, est-ce qu'il allait dessiner mon affreux tee-shirt détendu ?
Il n'a pas dessiné le livreur, ni le petit carnet. Il a juste saisi cet instant de solitude extrême et mon regard plein de détresse. Bon, il a dessiné le reste aussi hein, il n'allait pas se gêner !

J'ai reçu le dessin. Curieusement, c'est mon préféré de toute la série "Busty Week". Le plus beau, le plus vrai. C'est tout moi : une femme qui a porté deux enfants. Qui n'est plus trop mince, plus très ferme. Qui parfois a du mal à assumer ses seins lourds et encombrants.
C'est vrai, sans soutien-gorge, ça fait pas comme dans les magazines...

Et pourtant, je l'aime d'amour mon dessin. Big naturals comme dirait PapaCube.

2013_05_12_semaine-nanette_A.jpg
Ah ah ah ah ! Faites attention, j'ai TOUT vu !


On se retrouve lundi pour l'épilogue de cette fabuleuse semaine !

mercredi 19 juin 2013

Busty Week #3 : la Cabine

C'était l'été dernier. Un peu saoulée de tout : l'appart, le mois de juillet sans mon fils, j'ai pris mon sac, ma fidèle 106 et mon bébé et j'ai taillé la route... pour aller chez Sabine.
Elle m'a accueillie à bras ouverts, on a mangé, on a marché, on a ri, on a joué. On a un peu bu aussi. Sans doute les 3 meilleurs jours de mon année 2012.

Et puis on a shoppé. Près de chez Sabine, il y a un magasin qui vend des soutifs. De marques, mais moins chers. Le paradis de mon 95E. J'y ai acheté un ensemble que je qualifie désormais de fétiche parce que sans mentir, chaque fois que j'enfile la culotte et que j'attache le soutif, je me sens instantanément bonne. Désolée pour le terme, mais appelons un chat un chat et une bombe, une bombe.

Un matin, alors que j'étais de bonne humeur et que mes seins l'étaient aussi (ils brandissaient fièrement leurs pointes vers le ciel - on peut rêver non ?) j'ai raconté à PapaCube cette petite anecdote et les quelques instants de solitude qui ont suivi... C'est avec un réel plaisir qu'il les a croqués. Les instants, pas mes seins. Bande de coquins !

La-Cabine_1.jpg

La-Cabine_2.jpg

La-Cabine_3.jpg

Mortifiée j'étais. J'ai entendu une petite voix aigüe me dire en riant :

- "Oh lalala dis donc la dame, ce qu'elle t'a dit hè ! ahahaha".

C'était Rosette, la fille de Sabine.
Mortifiée donc. Et devant témoin.

mardi 18 juin 2013

Busty Week #2 : avant j'en avais pas, mais ça c'était avant

Je me suis plainte de mes gros seins un jour dans un billet. J'en avais un peu ras le bol que tous mes tee-shirt deviennent systématiquement des décolletés.
J'ai cru qu'après l'allaitement, ils retrouveraient une taille raisonnable, mais non. Ils sont gros, c'est un fait. Aujourd'hui j'ai TROIS soutifs à ma taille. C'est la dèche.

Pourtant, pourtant, pourtant, ça n'a pas toujours été comme ça. J'en ai pas toujours eu autant. C'est venu d'un coup à dire vrai. A une époque où ma soeur se foutait de ma gueule, avec mes deux petites piqûres de guêpes. Trois ans nous séparaient et elle arborait alors des petits mais très beaux SEINS.

Le poids des mots, le choc des images. Go :

Nanette-ado.jpg

Nanette_femme-.jpg
      

Voilà, c'est véridique. Cet été-là, je suis aussi passée du 35 au 37 et j'ai eu du poil sous les bras mais PapaCube ne pouvait pas tout dessiner et puis on reste dans la thématique des seins, ne l'oublions pas.

Have a nice busty day les copines ! (quelque soit votre taille, on est bien d'accord !)

lundi 17 juin 2013

Busty Week : La Genèse

                                       funny-and-hot-boobs-messages-47.jpg 
Ce petit billet très tardif (les gosses sont couchés chez vous j'espère) pour vous annoncer l’ouverture de la Busty Week, la semaine du nibard (on ne dit pas nichon sur ce blog, j’aime pas ce mot), mais surtout pour vous raconter comment cette fabuleuse semaine de couleurs, de LOL et d’amour a vu le jour.
Je vous demande de l’indulgence, parce que ce ne sont pas des choses dont on parle facilement.

La Busty Week est née de ma relation coupable avec PapaCube. C’est un peu notre sixième enfant (compte bien, il en a 3, j’en ai 2 – ça fait 3+2+1…).

-  Quand même, c’est tout de même drôlement chouette qu’on discute non ?
-  Ah ben si Nanette, c’est clair.
-  Mais ce truc que tu veux qu’on fasse tous les deux je suis pas sûre…
-  Attends Nanette, moi je t’oblige à rien, on fait comme tu veux.
-  Mais tu comprends, on a chacun construit un truc de notre côté, un truc solide depuis plusieurs années et toi tu veux que…
-  Oui, je le veux et je vois bien que toi aussi.
-  Evidemment, j’y pense depuis des semaines, mais j’ai jamais osé t’en parler. Ca jase déjà tellement depuis ce qui s’est passé certains vendredi soir chez Sabine
-  Alors qu’est-ce qu’on attend ?
-  Mais tu sais pour moi ce sera la première fois que je fais un truc aussi sérieux… Enfin, avant il m’est arrivée d’avoir 2-3 escapades ici et là, mais là… une semaine entière avec toi…
-  Ecoute, moi j’en ai parlé à MamanCube et elle est d’accord.
-  NON ?
-  Si. Tu sais, j’ai déjà fait des trucs avec d’autres personnes. Marie, Sabine, Cranemou
-  …
-  Et même quelquefois avec les 9 blogueurs.
-  Les NEUF blogueurs ? Ouh punaise ! Je sais pas, je sais vraiment pas. En fait, pour toi ça signifie pas grand-chose…
-  Mais si bien sûr, que tu es bête ! Tu te rends compte que tu es ma première blogueuse antillaise ? Ca va être merveilleux !
-   C’est gentil de dire ça.
-   Ben je le pense. Tu peux en parler à Nanou si tu veux, je suis sure qu’il va prendre ça très bien.
-   Ouais, je vais lui en parler, t’as raison. Mais une semaine, vraiment ? C’est pas un peu trop ?
-   Bon, je comprends ta peur. On essaie un jour sur deux, ça te va ?
-   D’accord. Je suis contente.
-   Rassurée ?
-   Oui.
-   Ok, alors enlève ton soutif…


Et c’est ainsi qu’allongée sur un divan, mon clavier sur les genoux, j’ai eu une relation extra-bloguale avec PapaCube. Des fois il s’est allongé aussi, souvent même, il a beaucoup donné de lui-même.
Ainsi a été conçue la Busty Week.

To be continued…